La Fondation ELIC, Escuelas Libres de Investigación Científica para Niños, (Écoles libres de recherche scientifique pour enfants), est une institution mondiale sans but lucratif dont le siège se trouve à Caracas au Venezuela, où elle fut fondée par le Dr David Juan Ferriz Olivares et par la CPA (Comptable Publique Certifiée) María Nilda Cerf Arbulú. Son origine et ses premières activités datent de 1977.,Depuis 1991, elle est reconnue comme Fondation privée dans de nombreux pays d'Amérique et d'Europe.

 

La Fondation E.L.I.C. favorise la FORMATION-CRITIQUE DANS LA RECHERCHE durant l’enfance, en s’inspirant des grands idéaux du Dr Serge Raynaud de la Ferrière, comme par exemple: “L’important ce n’est pas seulement enseigner quelque chose à l’enfant; c'est former son esprit à l’observation et à la réflexion, à la critique dans la recherche et à l’amour envers la vérité” avec l'objectif de développer chez lui, la compréhension au travers du SAVOIR, pour appliquer sa petite RECHERCHE. De cette manière, l'enfant développe une attitude encline à l’approfondissement, à la créativité, à la sociabilité, à l' épistémologie et à l’andragogie. Le cadre général de la Fondation E.L.I.C. crée les conditions pour que l’enfant développe ses potentialités, en lui fournissant les éléments nécessaires pour grandir en harmonie avec lui même et avec la société.

 

Le grand éducateur Heinrich Pestalozzi déclarait que "la vraie éducation, l’éducation selon la nature, conduit par son essence même à aspirer à la perfection, à tendre à la réalisation des facultés humaines…" et la Fondation E.L.I.C., avec un esprit d’avant-garde en accord avec les impératifs de la Nouvelle Ère de Synthèse, de connaissance, ouvre le champ de recherche scientifique chez l’enfant pour élargir son niveau de compréhension afin que cela lui serve et que cela se projette dans toutes les réalisations de la vie, conformément à ce que le Dr Raynaud de la Ferrière déclarait:

 

"La vie, entendue dans son sens le plus profond, est une maîtrise de précieuses recherches qui doivent être appréciées à leur plus juste valeur: les choses appelées sacrées sont précisément celles qu’on a doté de plus de vie. " (Yug,Yoga, Yoghismo, p. 503, Ed. Diana, Mexico,1969).

 

En réalité, le niveau du chercheur est plus élevé que celui du professionnel qui exerce sans rechercher. En outre, il peut exister un fossé entre le chercheur qui cherche dans un domaine où nous ne savons rien et le professionnel qui applique seulement ce que d'autres ont déjà recherché, vérifié et élaboré. Le chercheur, donc, représente le niveau le plus élevé, et généralement il va au-delà de l'opinion générale et ses idées se détachent du critère commun de sa spécialité. Il est un observateur par excellence et l’enfant agit de la même manière. L'enfant - selon Maria Montessori - montre la capacité d’absorber le monde gigantesque de l’adulte et encore plus d' isoler son propre monde de l'adulte, en le tissant avec sa propre fantaisie et ses imaginations enfantines. L’enfant est capable d’apprendre une langue, qui est une des structures les plus compliquées de l’adulte, en moins de temps que lui. « Si ces deux grands observateurs se réunissent », nous dit le Dr David Juan Ferriz Olivares, « un monde s’établit entre eux: la merveille de ce que l'un enseigne et de ce que l'autre apprend ».

 

La plus grande partie des activités développées par l' E.L.I.C. vient de l’apport de ses Fondateurs, le Dr David Juan Ferriz Olivares et la CPA Maria Nilda Cerf Arbulú, avec la participation de ses membres professionnels qui se sont distingués au niveau national. Par ailleurs, notre Fondation a une grande sympathie et une grande réceptivité pour les activités et le matériel de l’UNESCO.

 

Les activités de l’E.L.I.C. embrassent un champ très vaste: activités dans le domaine de la science de la terre, comme par exemple le soin et l’observation de terrariums, d'herbiers, d'aquariums, des échanges entre des centres de recherche scientifique, des usines, des fermes, des rédactions de journaux et tous les lieux qui ont un intérêt d’un point de vue scientifique, et enfin des activités qui développent la créativité qui conduisent à l' installation d’un musée de la science, d’une bibliothèque scientifique, d’une vitrine d’informations en relation avec la science et d’un journal parlant.

 

Le journal des enfants fut inauguré en 1978 par le Dr David Juan Ferriz Olivares. C’étaient les enfants, eux-même, qui rédigeaient le journal et qui l’exposaient à leurs camarades chacun à leur tour. C'est pour cela qu'entre eux s’instaurait un dialogue autour des points qui devaient être publiés et de ceux qui n’étaient pas constructifs pour le bien-être physique et mental des autres enfants.

 

Ils pouvaient compter sur un expert, qui en l’occurrence était le Dr David Juan Ferriz Olivares, qui leur donnait des orientations sur quelles informations devaient être corrigées et quelles méthodes ou quelles alternatives suivre pour leur donner une vision plus constructive en ce qui concerne des situations qui pouvaient se produire entre les enfants pour qu’elles ne se produisent plus. Par exemple, un enfant raconte à sa camarade de classe qu’il n’a pas fait ses devoirs pour regarder des dessins animés, qui, en plus, était violents. Le Dr David Ferriz O., à propos de cette information, se demandait quelle opinion pouvaient avoir les enfants. C'est à ce moment là qu'il commençait à orienter les enfants pour écrire l'information.

 

D’autres sujets traités dans le Journal des enfants étaient, par exemple, comment utiliser le temps libre, où était énumérée une série de films qui donnaient un apport pour faire les devoirs et pour améliorer leur culture; ils étaient publiés dans la rubrique des spectacles « à l'affiche » du journal. Les enfants donnaient aussi leur opinion à propos de la situation de l’école, du matériel didactique qu’ils utilisaient, du temps libre utilisé pour étudier et faire les devoirs, de la participation de leurs parents, etc..

 

ll est nécessaire de préciser que notre conception de la Science va, comme le dit le Dr Serge Raynaud de la Ferrière, “dans le sens illimité de Savoir”, pour cela il ne se limite pas seulement aux sciences naturelles mais comprend les sciences humaines et sociales, l'épistémologie et les sciences de synthèse modernes comme l’écologie.

 

En effet, Bruner nous dit que “instruire quelqu’un dans une discipline ne signifie pas le conduire à stocker dans sa tête tout ce qui existe à propos d’elle. Plutôt, c’est lui enseigner à participer au processus qui rend possible l’établissement de la connaissance” dans lequel se révèle un point de vue épistémologique.

 

Plusieurs projets éducatifs modernes, comme celui de la Fondation Cosmologie créée en 1995 par l'éminent neurophysiologue, le Dr Rodolfo Llinás, montrent avec une emphase particulière le caractère épistémologique que doit acquérir l’éducation.

 

Dans sa présentation de la Fondation Cosmologie titrée “Cosmologie comme la mise au point pour une compréhension générale”, le Dr Llinás soutient: “Ce qui peut et doit être donné à l’individu est la méthodologie intellectuelle pour que n’importe quelle connaissance puisse s'enraciner dans le contexte intellectuel, dans un lieu d'une géométrie déterminée de la connaissance. Ce locus définira la teneur contextuelle de cette connaissance et de sa relation avec les autres connaissances. Fondamentalement ce qu’on est en train de considérer est la sémantique de la connaissance ou bien un cadre pour la compréhension.”

 

Nous enseignons une matière non pour obtenir de petites bibliothèques ambulantes, mais pour porter l’étudiant à penser comme un mathématicien, à évaluer des thèmes comme le fait un historien, à prendre part au processus de l'accroissement de la connaissance.

 

La connaissance est un processus non un produit. Quel a été un des facteurs primordiaux dans les progrès scientifiques des dernières années? Ces progrès ont été réalisés, en grande partie, grâce au fait que la connaissance a commencé à se baser sur des idées unificatrices. Ces idées se groupent en schémas unificateurs qui nous offrent une série d’avantages: par exemple, réussir à capter un plus grand nombre de concepts, une vision unifiée du monde, une plus grande facilité pour l'assimilation de nouveaux concepts, une plus grande compréhension du monde des choses, éviter des répétitions inutiles etc....

 

Nous nous basons sur ce qu’exprimait le Dr Serge Raynaud de la Ferrière à propos de la Cellule Familiale:

 

Nous formons des esprits capables de synthèse […] grands, forts, capables de comprendre un système dans son ensemble, et cette possibilité a beaucoup d'importance dans la formation du caractère pendant l’enfance.”

 

Dans le cadre de l' E.L.I.C., il a été élaboré une série de programmes qui ont la particularité de ne pas être surchargés. Les thèmes ne sont pas sans lien entre eux ou juxtaposés les uns aux autres, au contraire, ils sont en lien, coordonnés de manière à mettre en évidence avec emphase les méthodes à travers lesquelles s’élabore la connaissance.

 

Cependant cela n'est que la base pour une tâche plus grande, étant donné que le Dr Serge Raynaud de la Ferrière demande aussi l’amour envers la vérité pour former l’enfance et nous nous conformons à un des pères de l'épistémologie moderne pour prendre conscience de cela: Gaston Bachelard, qui nous dit: “Il reste ensuite le devoir le plus difficile: mettre la culture scientifique en état de mobilisation permanente, remplacer le savoir serré et statique avec une connaissance ouverte et dynamique, dialectiser toutes les variables expérimentales et enfin donner à la raison des motifs pour se développer”.

 

C’est vraiment ainsi; nous devons donner à la raison des motifs pour se développer, cela a été une des bases de l’organisation, pour la Fondation E.L.I.C., Écoles Libres de Recherche Scientifique pour Enfants, des Congrès Mondiaux pour le Talent de l’Enfance [lien], que nous vous invitons à connaître.

 

Ils sont en harmonie avec les grandes lignes directrices de l’UNESCO “apprendre à être”, un des quatre piliers de l’éducation présentés par la Commission Internationale de l‘Éducation pour le XXI Siècle dans son rapport: l’Éducation contient renferme un trésor.

 

Nous terminons cette brève présentation avec un appel et une large invitation à tous de la part du Dr David Juan Ferriz Olivares lors de l’ouverture de la Fondation E.L.I.C.: «Il est nécessaire que les professeurs, les médecins, les psychologues, les physiciens, les mathématiciens, les artistes, les écrivains, les professionnels en général fassent partie de cette grande croisade pour la formation de l’enfance et de la jeunesse dans cette nouvelle ère de recherches véritables, dans laquelle nous avons besoin d’hommes et de femmes véritables, âmes chercheuses qui ne soient pas submergées par la déformation critique du XX siècle, mais des esprits ouverts qui comprennent un système dans son ensemble avec une vraie créativité, avec grandeur et des vertus sociales qui mènent la science et la philosophie sur le sommet de la réalisation de l’homme dans les lignes directrices des grands principes de Tolérance, de Vérité et de Paix».

Idioma-Language

SpanishESEnglish (United Kingdom)Frenchfr-FRItalianIT

Usted está en:

 



9ctni banner congreso talento

Centros Educativos
FUNDACIÓN ELIC

logo ekerq

afiche colegio

Suivez nous sur:

               facebooktwitter

Copyright © 2017 ELICNET - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public